<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=541045116740041&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Dites au gouvernement canadien et américain de protéger les baleines noires de l’Atlantique Nord

DERNIÈRE HEURE : Les navires se déplacent trop rapidement dans un habitat critique pour les baleines noires. Une proportion très inquiétante (67 %) des navires ayant navigué dans le détroit de Cabot entre le 28 avril et le 15 juin n’ont pas respecté le ralentissement volontaire de Transport Canada. Certains navires allaient même à 20 nœuds ou plus, une vitesse à laquelle une collision entraînerait presque certainement la mort des baleines noires. À la lumière de ces résultats, et suite à la mort d’un baleineau de sept mois après une collision, il est impératif que le ralentissement dans le détroit de Cabot soit rendu obligatoire. Nous devons agir dès maintenant. 

Il ne reste qu’à peine environ 400 baleines noires de l’Atlantique Nord. Sans la mise en œuvre immédiate de mesures strictes, elle pourrait devenir la première grande baleine à s’éteindre dans l’océan Atlantique depuis plusieurs siècles.  

Les causes principales de mort des baleines noires sont l’empêtrement dans les engins de pêche, et les collisions avec les navires ; ces deux causes sont évitables.

Les gouvernements canadien et américain doivent agir de concert afin de protéger les baleines noires contre les collisions avec les navires et les empêtrements dans les engins de pêche.   

Dites à vos représentants du gouvernement fédéral de passer à l’action dès maintenant pour empêcher l’extinction des baleines noires. Nous devons agir maintenant, avant que cette baleine emblématique ne disparaisse à jamais.  

Admiral
Karl
Schultz
U.S. Coast Guard
Mr.
Chris
Oliver
NOAA Fisheries
Ms.
Bernadette
Jordan
Department of Fisheries and Oceans
Minister
Marc
Garneau
Ministry of Transport